Introduction en "patois"

On m'a toudis appris qu'les fies naissoient dins les rozes éié les fieux dins les choux !!! éh bé mi, j'chui né dins éne roze qu'a l'forme d'in chou !!!

Vla l’raison d’em goût pou la cuisine !!! bé wouais ! hein !!! falloit bé apprint à minger el chou !!!


J’ai poussé comme in chou au mitant des camps et des pâtures,avec les vaks et les bédots et les maguettes comme potes de jeux ;

J’ai couru dins les bos pindint tou m’n’enfance,vla l’raison d’em goût pou les lutins ,gnomes,farfadets et tout s’monde là !!!!


Et le tout réuni, donne éne cuisine naturellement naturelle !!! du terroir et sins chichi !!! éne cuisine généreuse, gourmande, qui rempli el boudéne, variée, saine,


Na ! j’va tâcher par mes divagations culinaires d’vous faire pourmener dins m’monde enchanté au fil d’mes plats.


Si çà vous donne l’nausée, perdez éne cullér ed bicarbonnate d’soude dins in ver d’ieau éié çà foncera vo n’estomac !!!
na !!!


Wajomour - Jocelyne


samedi 28 novembre 2009

Le dîner de Kim Nak

Je fais très souvent cette recette qu'un collègue m'a donné. Son épouse est vietnamienne et c'est sa recette. Comme je ne connais pas le nom de cette recette je lui ai donné le nom de cette femme.


pour 6 personnes

+ ou - 4l d'eau
2 oignons coupé en quartier
1 oignon émincé
1 càcafé de sel
2 morceaux de gingembre de 2,5cm
5 gousses de cardamome
3 badiane
1 bâton de cannelle
500 gr de poitrine de boeuf (lard maigre)
2 c à soupe de sauce soja
500 gr de nouilles de riz
250 gr de filet de boeuf congelé pour pouvoir le couper fin comme des feuilles à cigarette en petites tranches
4 ciboules ciselées ou l'équivalent en ciboulette
poivre vert au gout
coriandre fraiche au gout
1 citron lime


Dans une marmite mettez l'eau, l'oignon coupé en quartier, le sel, les gousse de cardamone, un morceau de gingembre, la badiane et la cannelle.

Amenez à ébullition.

Faites griller le gingembre et l'oignon restant en quartier et ajoutez les au bouillon ainsi que le lard.

Portez de nouveau à ébullition, écumez au besoin.


Ajoutez la sauce soja et laissez mijoter 4 heures.


Pendant ce temps découpez le filet de boeuf cru en tranches très très fines, puis coupez l'oignon en lamelles et ciselez la ciboule(tte).


Au bout des 4 heures retirez le lard, émincez-le et réservez. Passez le bouillon au chinois.

Faites cuire les nouilles et égouttez-les.


Répartissez les pâtes dans 6 assiettes creuses, ainsi que le lard émincé, les tranches de filet de boeuf cru, l'oignon et la ciboule(tte).


Amenez de nouveau le bouillon à ébullition et versez le à la louche dans les assiettes garnies. Décorez de coriandre et de morceaux de lime.

C'est long à vous expliquer mais très facile à faire et pour les amateurs de gout corsé et venu d'ailleurs c'est le top !

Si quelqu'un se lance, ce ne sera pas à regrets !

Ici c'est devenu un bouillon très apprécié.

Il peut être considéré comme plat unique !!!

Source : Kim Nak

2 commentaires:

Joëlle Lemire - Cuisine la Bine! a dit…

Je voulais te dire Wajo que ta recette je l'ai fait souvent et c'est un gros succès, pour les enfants, le mari et la cuisinière aussi! Ça sent le bonheur dans la maison lorsque je la fais!

Des fois je la suis à lettre, au d'autres fois si je suis pressée par le temps j'utilise un bouillon de boeuf préparé (mais de qualité quand même) pour y cuire les épices, puis je verse le bouillon sur du boeuf à fondue recoupé en lanière fines.

Et je la trouve très facile à digérer, cette soupe nous replace le système!

wajomour a dit…

bonsoir léchevitrine,
je suis bien aise de contribuer ainsi à la bonne santé de ta belle petite famille,mais ceci,c'est grâce à cette re7 reçue par le collégue du boulot!!!tout le mérite est donc pour eux!!je vais encore lui dire quand je les verrai que leur soupe a du succés de l'autre côté de l'atlantique!!!meilleurs voeux de santé surtout pour vous tous et ton petit garçon,bisous